© Katrin Ströbel - becoming sculpture / explosion

© Katrin Ströbel - becoming sculpture / fille musclée

© Katrin Ströbel - becoming sculpture / lächeln

© jot fau

LES BRASSEURS - Be like a Mangrove she said

Katrin Ströbel

Explorant la complexité des différentes strates constitutives d’un territoire, Katrin Ströbel propose une relecture intersectionnelle et critique de nos environnements quotidiens.

Son oeuvre prend racine dans les théories queer, féministes et postcolonialistes, et révèle les systèmes de domination des corps dans leur relation à l’espace urbain. Elle entre-mêle photographies, performances et installations in-situ, mais c’est avant tout le dessin qui est à l’origine de ses projets : à la fois acte de création intime et solitaire et outil de recherche et de réflexion, le geste graphique lui permet d’éprouver une incarnation physique de ses sujets. Le détournement d’archives photographiques, les jeux d’invertions des rapports de forces et leur recontextualisation souligne la subjectivité permanente de nos perceptions. La norme familière dévoile alors ses mécanismes de contrôle.

 

« Devenir sculpture. Défaire la sculpture.

Il fut un temps où les gens étaient censés devenir des sculptures. Les corps ne bougeaient pas, les mains ne se touchaient pas, les peaux ne se rencontraient pas. Les épines sont devenues raides, les cœurs sont devenus lourds. La plupart des gens n’étaient pas très bons pour être des sculptures. Les oiseaux en riaient. Les rats riaient aussi.

Pourtant, si vous regardiez de plus près, vous découvririez de minuscules fissures sur les peaux croûtées, vous découvririez des lignes magmatiques d’amour, de rage, de solitude, de colère, d’empathie, de souffrance, de frustration, de solidarité, de peur, de résistance. Vous verriez les minuscules rivières de lave dans les fenêtres sombres de vos voisins la nuit.

L’éruption effusive d’une femme qui pleure dans la rue. On pouvait le sentir flotter à travers les corps tout en faisant la queue devant un supermarché. Presque invisible. Un doigt nerveux sur votre main droite. Une paupière nerveuse. Un esprit nerveux »

Katrin Ströbel, 2020

 

Katrin Ströbel (* 1975) vit et travaille à Marseille (FR), Stuttgart (DE) et Rabat (MA). Ses dessins, œuvres in situ et installations sont basés sur un questionnement critique des conditions sociales et géopolitiques qui définissent notre quotidien.

Avec une perspective critique et ironique, l’artiste déconstruit les relations de genre et les stéréotypes féminins dans ses dessins et collages. Depuis 2004, l’artiste a travaillé régulièrement au Maroc, au Nigeria, au Sénégal, en Afrique du Sud, au Pérou, en Australie et aux États-Unis. Katrin Ströbel a fait des études d’arts plastiques et de littérature. Elle est docteure en histoire de l’art. Elle est mère. Depuis 2013, elle est professeure à la Villa Arson, École nationale supérieure d’art de Nice, France.

(Tirée catalogue Making love to unknown cities, avec textes de Julie Crenn, Iris Dressler, Sophie Orlando et Dorit Schäfer, DISTANZ, Berlin, 2020)

 

katrin-stroebel.de

– Vitrine Jeunes Artiste

La Vitrine Jeune Artiste est une plateforme d’expérimentation et de visibilité dédiée à la jeune création contemporaine.

Jot Fau

de banales restrictions affectives

« Parler du temps. D’un temps passé parallèle au mien. Celui qui appartient aux autres, aux murs, aux rideaux. Je le découvre parmi les matériaux que mon corps reconnait et que mes doigts comprennent. Tisser un territoire métaphysique commun qui relierait cette multitude de passés. Construire une histoire en recomposant les fragments de tissus et d’objets chargés d’histoires et de temps (…)»

Explorant les sédiments d’existences passées ou possibles, en devenir, inabouties, l’oeuvre de Jot Fau s’épanouit dans les matières textiles. Mues de cuir, citadelles de laine et de soie, armures de velours, ses pièces sont des territoires sans âges.

Née en Belgique en 1987, Jot Fau est diplômée d’un master à l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Marseille.

 

jotfau.com

Adresse & horaires

LES BRASSEURS – Art contemporain

Rue du Pont 26-28 / 4000 Liège
sarah@lesbrasseurs.org

lesbrasseurs.org

Exposition du 16 september au 24 octobre  2020.
Opening on September 12th – 6pm

Mercredi > Samedi
14:00 > 18:00

Tickets

Entrée Libre